• 9781 visits
  • 13 articles
  • 843 hearts
  • 1468 comments

Fic-Severus-Hermione 16/07/2011

Fic-Severus-Hermione



Severus / Hermione



Fic-Severus-Hermione

Fic-Severus-Hermione

New Letter 16/07/2011

Prologue - Qu'est ce qu'il m'arrive ? 18/07/2011

Prologue - Qu'est ce qu'il m'arrive ?



Hermione était chez elle, assise par terre contre un mur. Les genoux remontés sous son menton, les yeux pleins de larmes.

Le combat final avait eu lieu, le face à face entre Harry et Voldemort s'était produit, Harry en est sorti vainqueur, Voldemort est mort, ainsi qu'une bonne partie de ses partisans.

Cela faisait maintenant deux semaines que tout ça s'était produit, deux semaines qu'Hermione était enfermée chez elle dans le noir avec un refus total de voir ses amis. Elle ne dormait plus. A chaque fois qu'elle fermait les yeux elle revoyait ces images si terrifiantes. Des images où de très proches amis mourraient, comme Remus et Tonks, dont leur fils qui ne les connaîtraient jamais, ou encore Fred, l'un des jumeaux de la grande famille Weasley, et bien d'autres encore ...
Toutes ces images la hantaient sans cesse.

Elle n'avait aucune idée de l'heure qu'il était, même s'il faisait jour ou si c'était la nuit. Epuisée à ne plus tenir debout, elle s'était glissée doucement sur le sol en prenant pour appui le mur de sa cuisine. Mais ce n'était pas confortable du tout, elle fit appel aux dernières forces qui lui restaient pour se hisser jusqu'à son lit pour s'y allonger. Elle était recroquevillée sur elle même.

Cette fois ci, pour la première fois depuis deux semaines, elle réussit à fermer les yeux sans avoir ces horribles images dans la tête. Pour elle cela ne faisait aucun doute, elle aurait un sommeil moins agité que les nuits précédentes. Pourtant, pendant son sommeil elle eut un nouveau flash-back où elle revivait le combat d'une manière saisissante. Elle se revoyait courir pour échapper à plusieurs mangemorts ; en courant elle voyait toutes les personnes qui avaient été tuées, allongées par terre, inanimées, couvertes de sang. Elle revoyait tous ses professeurs qu'elle avait tant admirée pendant ces sept années, qui se battaient corps et âmes à sauver ce qu'il restait du château dans lequel ils avaient pratiquement tous grandis. Cette scène, elle l'avait vécu plusieurs fois, une fois réellement et environ une dizaine de fois dans ses cauchemars. Pourtant cette fois, elle la vécu d'un autre angle, c'était pareil à un détail près. Dans son cauchemar elle ne vivait pas la scène mais elle l'observait. Elle s'observait en train d'esquiver avec sa baguette plusieurs sorts qui auraient été fatal s'ils l'avaient touchée. Mais elle remarqua un détail. Elle n'avait arrêté aucun sorts des mangemorts ; pourtant ils auraient dû la toucher et la tuer, puisqu'ils se dirigeaient droit sur elle. Elle ne comprenait pas très bien, tous les sorts étaient neutralisés mais pas par elle. Toujours en train d'observer la scène de l'extérieur, elle tourna la tête pour voir qui était à l'origine de ceci. Elle fit les yeux ronds.
C'était lui ?!...



Prologue - Qu'est ce qu'il m'arrive ?

Prologue - Qu'est ce qu'il m'arrive ?

Chapitre 1 - Qu'est ce qu'il m'arrive ? 19/07/2011

Chapitre 1 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?


Elle n'en revenait pas ! Severus Rogue son professeur de potions, le Maître des potions à l'école de Poudlard, qui déjouait les sorts de tous les mangemorts qui s'en prenais à elle. Il était dans un coin d'un mur de l'école et neutralisait chaque attaque, et d'après ce qu'elle voyait, il ne faisait ça que sur les sorts qui lui étaient destinés.

Hermione se réveilla. Elle leva la tête pour apercevoir son réveil. Il était quatorze heures, ne sachant pas à quelle heure elle s'était assoupie, elle ne savait donc pas combien de temps cela avait duré. Une chose était sûre, elle ne pensait plus qu'à ça et la seule question qui lui monopolisait l'esprit était : Pourquoi l'avais t'il protégée elle ?

Hermione secoua la tête d'un signe négatif, et se dit que sa question était trop "débile". Depuis qu'elle savait que Dumbledore lui avait demandé de jouer les espions auprès de Voldemort, elle se dit que c'était naturel qu'il protège les élèves de l'école, et non pas elle en particulier, se dit qu'elle se trouvait là au même moment que lui, qu'elle était en danger et qu'il avait protégé son élève.

Hermione se leva et alla prendre sa douche. Le contact de l'eau sur sa peau lui fit du bien et pendant un instant elle oublia tous ses soucis. En sortant, les cheveux encore mouillés, elle aperçut un hibou à sa fenêtre avec trois lettres dans le bec. Elle ouvrit la fenêtre de sa cuisine et attrapa les trois lettres. Elle regarda d'abord de qui elles provenaient. Une était d'Harry, l'autre de Ginny et la dernière de Mr Dumbledore en personne. Comme elle le faisait depuis plus de deux semaines maintenant, elle mit les lettres de ses amis sur la table, sans les lire. Puis pris celle de Dumbledore, en se demandant pourquoi il lui avait écrit. Elle l'ouvrit et lu.

Chère Hermione,

J'ai envoyé la même lettre à tous vos amis et également à tous ceux qui ont participé au combat. J'aimerai vous voir pour parler de ce jour inconsolable aux yeux de tous.
Le 17 juillet à 14h, pouvez-vous vous présenter à mon bureau?
J'ai également convoqué Harry, Ron et Ginny le même jour que vous.
Amicalement,

Albus Dumbledore.


Hermione ne savait pas quoi faire ... Elle hésitait à y aller. Pendant près d'une heure elle se disait qu'elle ira parce que peut être que le fait de parler de ce qui s'est passé pourrait l'aider à mieux dormir et à reprendre une vie normale, mais après y avoir réfléchi elle se dit que si elle y allait, elle verrait ses amis, et elle ne voulait pas les affronter, qu'ils lui fassent la morale parce qu'elle n'avait pas répondue à leurs lettres.

Et puis zut! Se dit-elle. Elle n'avait aucun compte à leur rendre, et si ce sont de vrais amis ils comprendront qu'elle préférait être seule.
Elle prit un morceau de parchemin, sa plume et de l'encre et répondit à Dumbledore.

Cher Directeur,

Je viendrai au rendez vous du 17 juillet a 14h.
Amicalement,

Hermione Granger.


C'était bref mais elle n'avait rien de plus à ajouter. Elle regarda son calendrier, on était le 13 juillet, dans quatre jours elle reverrait l'école dans l'état où elle l'avait laissée.

Chapitre 1 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?

Chapitre 1 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?

Chapitre 2 - Qu'est ce qu'il m'arrive ? 24/07/2011

Chapitre 2 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?


Le 17 arriva trop vite au goût d'Hermione. Il était 13h, quand elle se décida à partir en direction du château. Cela faisait plusieurs jours qu'elle n'avait pas fait un vrai repas, et ce jour là, elle n'avait mangée que deux feuilles de salade ...

Elle transplana jusqu'à Pré-au-lard. Elle s'arrêta un moment, repensant aux bons moments qu'elle avait passée avec ses deux meilleurs amis, Ron et Harry, sans oublier Ginny bien sur. Elle se dit qu'avec ce qu'il s'est passé, jamais elle ne retrouvera la joie de vivre qu'elle avait avant. Tous ses souvenirs étant trop enfouis au fond d'elle, qu'elle ne pourrait les oublier.

Elle reprit sa marche en direction de Poudlard. Elle arriva, Rusard lui ouvrit la porte d'entrée. Quand elle passa les portes du château, elle eut envie de pleurer. Trop de souvenirs douloureux étaient ancré dans ces murs ... Elle aurait voulut partir en courant mais une main se posa sur son épaule. Hermione se retourna et vit Harry, Ginny et Ron. Elle leur tourna le dos, elle n'avait pas envie de les affronter, et surtout aucune envie de répondre à leurs questions et de leurs expliquer pourquoi elle ne donnait plus de nouvelles depuis la fin de la guerre.

- Hermione ... Dit Harry.

Celle-ci ne dit aucun mot.

- Hermione s'il te plait ... Parle nous, on veut t'aider ... Intervint Ron.

Hermione sentait les larmes lui monter aux yeux. Elle allait craquer. Mais au même moment Dumbledore arriva.

- Ah! Vous voilà déjà! Vous êtes en avance. Enfin cela ne fait rien, suivez-moi jusqu'à mon bureau.
Le trajet vers le bureau de Dumbledore se fit en silence. Dumbledore prononça le mot de passe et le passage s'ouvrit devant eux.

Dans son bureau, Dumbledore avait installé une petite table basse et 5 chaises autour, ainsi que du thé, posé sur la table.

- Je vous en pris, mettez-vous à l'aise. Dit-il avec malice.

Les 4 amis s'installèrent.

- Vous voulez du thé ?

Ron, Ginny, Hermione et Harry firent non de la tête tous en même temps. Un silence de plomb s'installa dans le bureau. Puis Dumbledore brisa la glace.

- Vous savez tous pourquoi je vous ai convoqué, pour parler de cette journée qui restera à jamais gravée dans notre mémoire. Cela fait maintenant presque trois semaines que cela s'est produit, et j'aimerais que chacun d'entre vous se confie sur la façon dont c'est passé ces trois semaines.

Hermione déglutit. Elle n'avait aucune envie de se confier sur ce qu'elle avait vécu pendant trois semaines. D'ailleurs elle n'avait rien fait, à part essayer de dormir. Elle n'avait aucune envie de raconter qu'elle n'avait rien mangé pendant plusieurs jours, car si ses amis l'apprenaient, ils seraient aux petits soins avec elle et ne la laisseraient pas tranquille. Et surtout elle serait obligée de raconter son rêve, enfin plutôt son cauchemar. Elle n'avait aucune envie de raconter qu'elle avait vu Rogue lui sauver la vie à plusieurs reprises, surtout qu'elle ne soit pas sûre que ce cauchemar se soit vraiment produit dans la réalité...

A ce moment précis, Hermione ne se sentit pas bien, elle avait la vue qui se brouillait, des sueurs froides, des tremblements et un mal de tête insoutenable. Et puis d'un coup, le trou noir ...

Chapitre 2 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?

Chapitre 2 - Qu'est ce qu'il m'arrive ?